Filed under Ville à découvrir
No Gravatar

Lyon est une vieille dame de plus de deux siècles, enlacée dans les bras du Rhône et de la Saône… Durant ces centaines d’années s’est construit un patrimoine culturel et architectural unique en France et c’est tout naturellement que la cité a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’une des particularités de la ville réside dans son ensemble de dédales de couloirs, cours, escaliers et bâtiments qui forment les traboules, véritable labyrinthe emprunté par les canuts pour approvisionner les quais en soie confectionnées sur les pentes environnantes. une visite unique pour un patrimoine qui l’est tout autant.

Petite histoire des traboules

Au IVème siècle, les traboules ont été construites de manière à accéder rapidement et de manière directe aux quais de la Saône. Du côté du quartier de la Croix Rousse, les traboules servaient elles au canuts, artisans de la soie, leur permettant de transporter draps et pièces de textiles par des passages couverts et de rejoindre les quais à l’abri en cas de pluies.

Les traboules ont ainsi servi de repaires et de lieux de réunion pour les canuts lors de la révolte qui porte leur nom et ont également été utilisées durant la seconde guerre mondiale.

Est-ce que les traboules sont lyonnaises ?

Si les traboules sont caractéristiques des quartiers Saint Jean (aussi appelé Vieux Lyon) et des pentes de la Croix Rousse à Lyon, on en trouve également dans plusieurs villes de France et d’Europe. Ainsi, Saint-Etienne, Villefranche-sur-Saône mais aussi Salzbourg, Prague et même Londres ont leurs traboules.

Dans tous les cas, il s’agit d’un ensemble de cours et de couloirs, véritable labyrinthe dans lequel le visiteur se plaira à se perdre, flâner et noter les détails architecturaux de ces dédales de pierre. D’ailleurs, la traboule désigne communément un passage à travers des cours d’immeuble et il existe même le verbe trabouler qui indique l’action de « passer à travers ».

Des parcours et de nombreuses visites à la portée de tous

Une quarantaine de traboules sont ouvertes au public et entretenues en partie par la ville de Lyon, alors que l’on recense entre 400 et 500 traboules dans toute la ville… Encore aujourd’hui, difficile de savoir exactement combien il y en a, les chiffres varient selon les sources et les définitions. De nombreux parcours sont disponibles et il existe même un application iPhone pour les plus technophiles d’entre vous… Vous les trouverez principalement dans le Vieux Lyon et sur les pentes de la Croix Rousse.

De quoi ravir les promeneurs et visiteurs petits et grands et de changer des musées les jours de pluie…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

MON PLAN DE VOYAGE

0

endroits ajoutés à

comment faire?