Filed under Ville à découvrir
No Gravatar

La première chose qui vous surprendra lors de votre visite de Venise sera sans nul doute l’absence totale de véhicules à deux ou quatre roues (ou plus). En effet, inutile de chercher un taxi ou une bicyclette… Fini les bouchons, les concerts de klaxons et les attentes aux passages piétons. Venise est de celle qui se visite à pied, ou en bateau…

Pour les plus riches, la voie des mers…

Car les transports sont très chers à Venise… Un seul moyen de transport possible, le bateau. Certes les quelques lignes de vaporetti sont assez faciles à repérer et vous permettront de faire le tour de la ville sur pilotis bercés par les quelques vagues de la lagune. Idéal cependant pour avoir une très jolie vue sur de nombreuses façades et commencer à se repérer dans la ville. Ceci étant, les vitesses sont très limitées…

Question tarifs, un billet valable 60 minutes est au prix exorbitant de 6,5 euros… A ce prix la, il vaut mieux opter pour une carte valable 12 heures qui est elle est au prix de 16 euros, de quoi au moins faire un aller retour et de se promener sur une autre ile… Vous restez trois jours et souhaitez naviguer aux gré de vos envies ? Le pass de 72 heures atteint lui 33 euros…

La balade en gondole coûtera aux plus romantiques d’entre vous 80 euros, pour 40 minutes de bonheur, sous les flashs et signes de mains de la majorité des touristes que vous croiserez… Il est inutile à ce stade de vous faire peur avec le tarif de nuit ou le prix des 20 minutes supplémentaires… Ni même de vos parler des courses en taxi…

… Pour les autres, la voie de terre s’impose

Donc Venise est de celles qui se visitent à pied… Autant vous prévenir qu’une bonne paire de chaussures s’impose, tant la cité de Casanova regorge de venelles tortueuses. Il faudra vous armer d’une bonne dose de patience et d’une carte très précise des lieux si vous projetez de vous rendre dans certains quartiers, voir certains monuments ou musées. Beaucoup de ruelles finissent en cul de sacs et il vous faudra emprunter de nombreux détours pour enfin arriver au lieu choisi, quand il ne faudra tout simplement pas rebrousser chemin pour rejoindre un pont et traverser la lagune… Evitez les raccourcis car c’est à croire qu’il n’y en a pas, à moins qu’ils vous soient indiqués par des autochtones avertis.

Cela sans compter le flot incessant de touristes qui vous oblige à piétiner le sol des heures durant…

Des indications à tous les coins de rue…

Pour celles et ceux qui sont allergiques au plans, rassurez-vous. La ville est truffée de panneaux d’indications, censés orienter les cohortes de touristes à la recherche des plus fameux monuments et places de la ville. La place Saint Marc et sa Basilique, le pont du Rialto sont régulièrement indiqués pour permettre aux égarés de ne pas rater les joyaux de la belle vénitienne. Même si certaines fois il y a de quoi se faire des nœuds dans la tête et ne plus savoir dans quelle direction aller, jugez plutôt…

La direction de la gare (ferrovia) indique généralement la direction de « la sortie ». C’est en tout cas ce que l’on ressent lorsque l’on avance à contre courant, tant il est difficile de se frayer un chemin parmi les hordes de photographes amateurs de gondoles se ruant vers la place aux mille pigeons (ie la place Saint Marc).

Pour peu que l’on y soit préparé, Venise reste sans conteste l’une des plus belle ville du monde, un musée sur pilotis dont appréciera l’architecture et la douce ambiance romantique, à l’écart des groupes de touristes et au contact des véritables vénitiens, malheureusement si rares dans ses ruelles…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 Trackbacks

  1. [...] This post was mentioned on Twitter by Tripwolf France. Tripwolf France said: "Venise, reine des piétons", post un peu amer de @boutsdumonde, sur notre blog : http://bit.ly/h9ZGOJ [...]

  2. [...] Venise, oui, c’est beau, c’est magnifique, c’est romantique, c’est ancien… mais c’est aussi envahi de touristes à grosses chaussettes, de groupes scolaires bruyants et de tarifs pour le moins touristiques ! [...]

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

MON PLAN DE VOYAGE

0

endroits ajoutés à

comment faire?