Filed under Regards sur l'actualité du voyage
No Gravatar

A tripwolf, vous le savez et notre Manifeste l’atteste, nous n’aimons pas vraiment les voyages organisés

Alors quand nous entendons partout que les voyagistes annulent tout départ pour l’Egypte et la Tunisie jusqu’au 14 février à cause des révolutions populaires en cours, nous nous posons forcément la question : les voyageurs individuels, les routards, les loups tripwolf sont-ils concernés ?
Doivent-ils reporter, annuler ou maintenir leurs périples dans ces deux pays ?

Doit-on aller tout de même en Egypte ou en Tunisie ?
Eléments de réponse.

Manifestation en Tunisie @ Cyberien 94

Manifestation en Tunisie @ Cyberien 94

La réponse du Ministère des Affaires Etrangères

« Des manifestations d’une ampleur exceptionnelle se déroulent actuellement en Égypte, en particulier au Caire. Il est conseillé de différer tout voyage qui n’aurait pas un caractère d’urgence. Les Français sur place sont invités à limiter leurs déplacements au strict nécessaire et à se tenir éloignés des attroupements.

Un couvre-feu est en vigueur de 17h00 à 7h00 au Caire, à Suez et à Alexandrie. Ce couvre-feu doit être scrupuleusement respecté. »

Par ailleurs, il y a en ce moment des violences à l’égard des occidentaux, en Egypte. Plusieurs journalistes européens ont été arrêtés, tabassés et même blessés (un journaliste suédois a été grièvement blessé par un coup de couteau).

La réponse des compagnies aériennes

En Tunisie, l’espace aérien est fermé au moins jusqu’au lundi 7 février mais le pays, très tributaire du tourisme, fait savoir qu’il aimerait le réouvrir au plus vite.
En Egypte, la contestation est à son pic, la situation particulièrement tendue mais l’espace aérien reste ouvert. Cependant, la compagnie nationale Egyptair a annulé tous ses vols intérieurs et extérieurs jusqu’à nouvel ordre.

La réponse des tour-opérateurs

OK, on sait : les circuits, les hôtels-club, tout ça… pas votre truc. Pas le nôtre non plus ! Mais les voyagistes sont des gens informés et ils ont décidé d’annuler tout départ pour l’Egypte et la Tunisie jusqu’au 14 février, au moins. Alors, on met sa bravache de côté et on les suit (pour une fois) ?

@ wilhelmja

Et après, on y va ?

Personnellement, je dirais oui et plutôt deux fois qu’une ! La Tunisie et l’Egypte sont deux pays très très différents mais qui ont pour point commun une grande dépendance à l’argent du tourisme. Dans ces pays aux visages politiques et sociaux modifiés, les rencontres, les découvertes promettent d’être intenses, passionnantes. Et ces peuples qui se libèrent méritent notre soutien d’occidentaux privilégiés. Donnons-leur, dès que possible, un peu de notre argent et beaucoup de notre amitié.

Mais avant de partir, tenez-vous informé un maximum, prenez des contacts sur place via Facebook, Twitter, les blogs et tout autre outil social qui vous permettront d’obtenir des infos réalistes de l’intérieur même du pays (donc ni « dramatiques », ni « angéliques »).

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

One Comment

  1. LE PECHONNo Gravatar
    Posted 11 février 2011 at 10 h 55 min | Permalink

    Pourquoi ne pas prélever sur tous les billets des voyages de ceux qui changent leur destination quelques euros et les donner au organismes du tourisme de tunisie et d’egypte pour le aider à passer ce mauvais moment?

2 Trackbacks

  1. [...] This post was mentioned on Twitter by Tripwolf France, L de Bailliencourt. L de Bailliencourt said: RT @tripwolf_FR Egypte, Tunisie : y aller quand même ? http://bit.ly/ftYaE2 [...]

  2. [...] les monuments les plus célèbres au monde, comme les Pyramides de Gizeh, en Egypte (parce qu’il FAUT retourner en Egypte et en Tunisie), le Taj Mahal en Inde, l’Acropole d’Athènes en Grèce ou les temples d’Angkor [...]

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

MON PLAN DE VOYAGE

0

endroits ajoutés à

comment faire?