Filed under Ville à découvrir
No Gravatar

Si la ville de Vienne est connue pour ses valses, elle l’est tout autant pour son architecture et tout particulièrement pour les nombreux joyaux d’Art Nouveau dont elle regorge. Petite visite guidée, non exhaustive, de certains des plus beaux monuments Sezessionstil de la capitale autrichienne…

L’œuvre architecturale d’Otto Wagner

Otto Wagner est un architecte les plus prolifiques de la période Art Nouveau. Il a rejoint la Sécession viennoise conduite par Gustav Klimt à l’aube du 20ème siècle. Vienne regorge de ses œuvres, vous trouverez plusieurs immeubles d’habitation dans les rues Schottenring, Rathausstrasse, Stadiongasse, Rennweg. L’entrée du Métro Karlplatz ou la Majolika Haus (la maison aux médaillons) sur Linke Wienzeile sont également 2 bijoux architecturaux représentatifs du mouvement Art Nouveau développé par Otto Wagner.

L’hôpital qui porte son nom, malheureusement absent des cartes de la ville distribuées à l’office du tourisme, est également un site incontournable. Œuvre magistrale, il a l’avantage de son défaut, celui d’être peu fréquenté par les touristes. Montez le long des escaliers jusqu’à la l’église Saint-Léopold, un véritable bijou. Admirez les moindres détails de l’architecture tout au long de ce parcours, des simples rambardes et lampadaires aux majestueuses bâtisses étrangement calmes.

Le pavillon de la Sécession

Incontournable également, le pavillon de la Sécession est dédié aux expositions d’avant garde depuis sa création. Vous pourrez y admirer de nombreuses œuvres d’artistes sécessionnistes. Ce palais a été dessiné par l’architecte Olbrich alors que Gustav Klimt a participé à cette construction en dédiant une magnifique fresque à Beethoven et à sa 9ème symphonie au sous-sol du pavillon.

Prenez le temps de faire le tour de cette construction pour en rechercher les détails. Observez les lauriers d’or, les enchevêtrements, les objets et animaux gravés en haut des piliers, protégeant le palais dont la devise de la façade symbolise le mouvement de contestation porté par l’Art Nouveau : à chaque temps son art, à l’art sa liberté.

Le Musée Léopold : Klimt, Schiele, Kokoscka, l’art autrichien sublimé

Après l’architecture, place à d’autres formes d’art. Rendez-vous au Musée Léopold pour admirer quelques chefs d’œuvre d’Art Nouveau, au premier lieu desquels le très célèbre Tod und Leben (la vie et la mort) aux couleurs exceptionnelles et à la composition fantasmatique. On appréciera également l’une des plus fabuleuses collections de pièces d’Egon Schiele et d’Oskar Kokoschka, emblèmes de l’Expressionnisme autrichien.

Si une grande part du musée est consacrée à la peinture, les arts décoratifs ne sont pas en reste puisque le musée dispose également d’une large collection de mobilier, d’objets d’art et d’artisanat d’origine réalisés par les artistes du Jugenstil et des Wiener Werkstätte.

Enfin, la boutique ravira les plus amoureux d’entre vous qui pourront avantageusement compléter leur collection de nombreux livres, posters, cartes postales et divers objets en souvenir de cette visite inoubliable du quartier des musées de Vienne.

Et si le cœur vous en dit, rendez-nous visite !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 Trackbacks

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Tripwolf France, webmaster ooart.fr and Fabrice, L de Bailliencourt. L de Bailliencourt said: RT @tripwolf_FR Sur notre blog : Vienne l’autrichienne, capitale Art Nouveau – http://bit.ly/dGS1nx […]

  2. […] les lieux incontournables et serez repus d’Art Nouveau et autres oeuvres sécessionnistes (souvenez-vous…). Profitez donc d’une journée ensoleillée pour quitter Vienne et rejoindre Bratislava en […]

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

MON PLAN DE VOYAGE

0

endroits ajoutés à

comment faire?