Filed under Bons plans voyage, Ville à découvrir
No Gravatar

Istanbul est une ville cosmopolite où l’on vit à 100 à l’heure. La foule et les embouteillages accompagnés de nombreux klaxons pourront vous donner envie de fuir cette activité débordante pour le calme des eaux du Bosphore. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour emprunter la voie des mers…

Les bateaux bus, pour une escapade à petit prix

Ce qui est bien avec Istanbul, c’est que la ville possède des lignes de bus maritimes. Cela est dû au fait que la ville s’étend sur des dizaines de kilomètres sur ses rives asiatiques et européennes, des deux cotés du Bosphore. Aussi, pour vous rendre de la rive européenne à la rive asiatique (et vice-versa), il vous faut emprunter l’une des lignes de bus maritimes, très fréquentées.

Pour vous y retrouver, vérifiez bien la destination de votre bateau à partir des noms indiqués sur les petits panneaux lumineux. Sur une carte de la ville, comme celle fournie à l’office du tourisme, identifiez les principales lignes et liaisons de denizli autobus (bus des mers). Vous les reconnaitrez aisément du fait de leur ballet incessant à partir d’Eminönü, Sirkeçi ou encore Karaköy.

Le trajet vous coutera un jeton et moins de deux liras ! Soit mois d’un euro !

Croisière sur le Bosphore en vapür

Pour ceux qui souhaitent profiter à plein du beau temps et du calme (relatif) du Bosphore, remonter jusqu’à la Mer Noire durant quelques heures sera très certainement l’un des plus beaux souvenirs que vous ramènerez d’Istanbul.

Large de 660 à 3300 mètres par endroits, le Bosphore s’étire le long de ses 32 kilomètres entre la mer de Marmara au sud et la mer Noire. Une croisière qui vous permettra d’admirer la ville sous un autre angle, en particulier les riches demeures et palais qui bordent le Bosphore. Au premiers lieux desquels le palais de Dolmabahçe, le palais de Ciragan, l’université Galatasaray et la mosquée blanche d’Örtaköy. Un peu plus haut, vous croiserez de petits villages de pêcheurs ainsi que de magnifiques mosquées et palais surplombant le bras de mer… A l’endroit le plus étroit, vous passerez entre les Rumeli Hisari (le Château d’Europe) et l’Anadolu Hisari (le Château d’Asie), construits pour contrôler l’accès du Bosphore. Impressionnant !

Le terminus de la croisière sera Anadolu Kavagi sur la rive asiatique, petit village de pêcheurs ou vous pourrez faire une halte le temps du déjeuner et d’une visite de la forteresse sur les hauteurs.

Escapade sur l’île des princes

Escapade à la journée, les îles des Princes étaient comme leur nom semble l’indiquer, le lieu de villégiature des riches stambouliotes. Aujourd’hui visitée par de nombreux touristes, leur visite permet tout de même de quitter la cohue de la ville.

L’arrivée se fera sur la plus grande île (littéralement Büyükada) de ce groupe de 9 îles, dont 5 sont habitées. Vous apprécierez les quelques monastères, églises et mosquées ainsi que les riches maisons de bois gardées par des hordes de chats (jusque là, rien de bien différent avec le reste de la ville d’Istanbul).
Plages et vélos sont disponibles pour les éventuels baigneurs et cyclistes. Les îles offrent en tout cas de nombreux lieux ou pique-niquer et se relaxer. Attention cependant aux restaurants et petites gargotes comme aux balades en calèche, les prix peuvent très vite devenir exorbitants.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

MON PLAN DE VOYAGE

0

endroits ajoutés à

comment faire?