Filed under Région à découvrir
No Gravatar

Fermez les yeux et imaginez un aquarium naturel d’un mètre de profondeur peuplé de coraux et de poissons tropicaux. Encore confidentiel, ce sport de snorkeling existe bel et bien dans le nord-ouest de Bali. Immersion dans les eaux chaudes et cristallines del’île de Menjangan…

Amoureux de la nature, Menjangan est l’une des perles de Bali. Au nord-ouest du pays, cette petite île (encore méconnue), appartenant au Bali Barat national parc, offre un spot de snorkeling inoubliable… et accessible à tous ! Sachez que pour apprécier les beautés de la faune et la flore, il est par contre indispensable de faire appel à un ranger local.
Aujourd’hui, Putu (prononcez Poutou) est mon guide. Il officie depuis plusieurs années au bureau du parc, situé à l’entrée de l’embarcadère de Permuteran.

9h15 : nous montons à bord d’une barque motorisée, direction Menjangan. Après trente minutes de traversée, nous accostons sur l’unique ponton de l’ île. Nous sommes quasiment seul.

Bali, Marianne Morizot

 

Première plongée et première impression: l’eau est translucide et incroyablement chaude ! Masque et tuba vissés sur le visage, je suis prête à découvrir la vie sous-marine.

Dès les premières brassées, le spectacle dépasse toutes mes attentes. Dans seulement un mètre d’eau, un aquarium géant défile sous mes yeux. Des centaines de poissons tropicaux évoluent, sans crainte et viennent à ma rencontre. Bleu, vert, jaune, noir, rose… la faune ressemble à un arc-en-ciel subaquatique. Les coraux semblent sortis de la palette d’un peintre.

Soudain, Putu plonge en apnée au fond de l’eau et glisse ses mains sur un gros corail plat, comme s’il voulait le détacher. Rien ne cède. Il se déplace de quelques centimètres et exécute le même geste. J’assiste à la scène interloquée. Il remonte à la surface, reprend son souffle et replonge. Deuxième tentative : après quelques secondes, il nage vers moi en tenant quelque chose dans ses mains : un petit poisson rose, rond comme un ballon ! Je le touche et, à ma grande surprise, sa peau est douce ! Des rires s’échappent de mon tuba. Je suis si près que je peux voir ses petits yeux se fermer à chacune de mes caresses. Putu dépose dans mes mains le poisson, qui manque de s’échapper ! Quelle expérience inattendue.
Il est temps de rendre au « fish ball », c’est son nom, sa liberté. J’ouvre mes mains et le voilà qui file se réfugier sous le corail. Nouvelle découverte avec une étoile de mer… bleue lavande. Et non, toutes les étoiles de mer ne sont pas rouges. Fin de la première plongée.

 

Ile de Menjangan - Marianne Morizot

 

Nous retournons au ponton pour faire un break. Je me drape dans mon sarong et part explorer la petite île. A peine ais-je posé le pied à terre que j’aperçois, en guise de comité d’accueil, un daim allongé sous les arbres. L’unique chemin goudronné mène à un plateau. En prenant un peu de hauteur, la vue sur les fonds-marins turquoises est encore plus belle. Quelques mètres plus loin, trois cerfs semblent s’être improvisés gardiens du temple. Mon arrivée les laissent de marbre. Ces impressionnantes bêtes à cornes ne bougent pas de leur abri ombragé.

 

Cerfs de Menjangan, Bali - Marianne Morizot

 

Après un rapide coup d’œil au temple, je retourne au bateau pour une deuxième session. Cette fois, mon guide m’emmène observer un « mur ». Nous suivons une faille rocheuse qui tombe à pic. D’un côté, un mètre d’eau transparente et de l’autre, six mètres (ou plus) de profondeur. Avec un simple masque, impossible de voir distinctement le fond. Le long de la paroi, des coraux se sont développés à la verticale. De nombreux poissons viennent s’y réfugier… dont le fameux Némo. En agitant les coraux mous, Putu me montre le célèbre (et minuscule) poisson « clown », que je n’imaginais pas si petit. Au creux d’un rocher, une belle méduse a élu domicile. Pas question d’aller la déranger.

C’est alors que Putu pointe du doigt un gros poisson évoluant dans les eaux profondes au-delà de la faille. Sa taille me fait immédiatement penser à celle d’un requin, mais je ne parviens pas à le distinguer correctement. Je reste prudemment du côté des coraux dans l’eau peu profonde. Pour l’ultime stop de snorkeling, nous remontons sur le bateau. Dernière occasion d’en prendre plein les yeux. Après plus de trois heures et demi passées sous l’eau, l’heure est venu de rejoindre la terre ferme. Sans aucun doute, cette matinée de snorkeling sur l’île de Menjangan restera gravée comme l’un de mes meilleurs souvenirs à Bali.

 

Une matinée de snorkeling : combien ça coûte ?

Si vous possédez votre propre moyen de locomotion, il est plus intéressant de vous adresser directement au bureau des guides à l’embarcadère de Permuteran. Comptez environ 650 000 rouphias pour deux personnes (en basse saison) pour 4 heures de snorkeling sur un bateau privé. Si vous avez votre matériel, n’hésitez pas à solliciter une ristourne.

L’autre possibilité est de vous adresser directement à votre hôtel ou au Reef Seen. Ce dernier facture environ 450 000 rouphias pour 6 heures d’activité (4 heures de snorkeling) et assure le transport aller/retour jusqu’à l’embarcadère.

Dernier conseil : équipez-vous d’un appareil-photo waterproof (jetable ou numérique), vous ne regretterez pas votre investissement !

Suivez Marianne sur son blog les aventures de Marianne en Australie

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 Trackbacks

  1. By Indonésie : séjour de rêve à Gili Meno on 30 juin 2012 at 21 h 34 min

    [...] Snorkeling et excursions en bateau sont les principales activités de l’île. C’est d’ailleurs au large de Gili Meno que vous aurez le plus de chance d’apercevoir des tortues. De retour sur la terre ferme, rendez-vous au conservatoire dans le « centre ». Un passionné y a installé différentes baignoires et prend soin des bébés tortues. Une fois adultes, elles retrouvent leur liberté. Donations bienvenues ! [...]

  2. By Croisière sur witsundays islands en Australie on 28 novembre 2012 at 10 h 12 min

    [...] de sa visite. Retour sur le voilier pour le déjeuner. Nous voguons ensuite vers un spot de snorkeling. C’est alors qu’une baleine et son petit sont aperçus. Mais interdiction de s’en [...]

  3. By Bali : visite d'Ubud on 29 janvier 2013 at 17 h 44 min

    [...] à découvrir TweetMoins festive que Kuta, Ubud est la deuxième ville la plus populaire de Bali. [...]

  4. By Australie : Grande barrière de corail on 5 mars 2013 at 10 h 27 min

    [...] barrière de corail australienne (2300 km de long) est un spot incontournable pour les fans de snorkeling et/ou de plongée. Les spécialistes ont ainsi dénombré pas moins de 1500 espèces de poissons et [...]

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

MON PLAN DE VOYAGE

0

endroits ajoutés à

comment faire?