Filed under Bons plans voyage
No Gravatar

« Echange deux pièces à Paris contre villa avec piscine au Brésil »… une arnaque ? Pas du tout !  Depuis quelques années, échanger sa maison est devenu LE bon plan pour voyager pas cher. Comment ça marche ? Explications…

Marianne Morizot

 

L’échange de maisons : le concept de base

Règle numéro 1 : contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire d’être propriétaire d’un bien immobilier.

En effet, l’échange de maison est ouvert à tous, que vous soyez propriétaire ou locataire. Ce type d’échange n’étant pas considéré, au regard de la loi, comme une sous-location. En réalité, il s’agit d’un prêt à titre gratuit. Hormis votre adhésion (éventuelle) à un site internet spécialisé dans les échanges, vous n’aurez rien à débourser.

Par contre, si vous êtes locataire, informez, par précaution, votre propriétaire de votre projet d’échange.

Autre fausse idée : les deux biens immobiliers ne doivent pas être nécessairement identiques. Vous pouvez échanger un « deux pièces » à Paris contre une villa avec piscine au Brésil.

Règle numéro 2 : définir son projet.

Où voulez-vous partir ? A quelles dates ? Pour combien de temps ? Combien de personnes participeront à l’échange ? Souhaitez-vous aussi inclure l’échange de voitures ? Il est important d’avoir en tête tous ces éléments indispensables lors de la rédaction de votre annonce.
Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’idéal étant de s’y prendre tôt et d’être flexible sur la destination et/ou les dates. Sachez qu’il n’est pas obligatoire de faire un échange simultané. Pour des raisons de planning, certaines personnes préfèrent faire du non-simultané. Seul impératif : il faut posséder une autre résidence ou partir en voyage au moment où vos hôtes seront là.

Règle numéro 3 : trouver le bon site d’échange de maisons.

Choisir un bon site d’échange de maisons est la clé du succès. Mais comment faire le bon choix ? Si vous envisagez de partir à l’étranger, optez pour un site web international, traduit dans plusieurs langues. Vérifiez au préalable combien de personnes sont inscrites sur ce site et n’hésitez pas à faire une pré-inscription gratuite pour avoir une idée du nombre de « clients » potentiels pour votre échange.

Sachez que les sites les mieux référencés sont payants. Une cotisation mensuelle, semestrielle ou annuelle vous sera demandé pour accéder à tous les services proposés par le site. Comptez une centaine d’euros à l’année. Pas de panique, votre investissement sera vite rentabilisé ! De plus, un site spécialisé vous garantit une certaine sécurité et réduit le risque d’arnaques.

Règle numéro 4 : rédiger une annonce attractive.

De belles photos agrémentées de détails pratiques sur les commodités de votre bien et les attractions aux alentours vous vaudront de nombreux contacts. Mais attention, mettre en valeur sa maison ou son appartement ne veut pas dire mentir. Si plusieurs « clients déçus » se plaignent auprès du site d’échange, votre annonce pourrait bien disparaître…

 

Marianne Morizot

 

Échange de maisons : les précautions à prendre

Règle numéro 1 : se mettre bien d’accord sur tous les termes de l’échange.

Entretien du jardin et/ou de la piscine, soins des animaux domestiques, nettoyage de la maison, accueil de personnes supplémentaires, utilisation des équipements… il est essentiel de bien préciser toutes les conditions de l’échange des deux côtés. L’idéal étant d’avoir une trace écrite (mails), en cas de conflit. Si vous avez des exigences ou attentes particulières, n’hésitez pas à les mentionner en gras dans votre annonce.

Règle numéro 2 : ranger dans un lieu sécurisé les biens auxquels vous tenez.

Dans l’idéal, réservez une chambre ou une pièce fermée à clef pour vos effets personnels. Ainsi, pas de risque que votre vase préféré soit cassé.

Règle numéro 3 : constituer un cahier référentiel.

Consignez dans un classeur ou un cahier toutes les détails relatifs au fonctionnement de  votre maison (même si vous rencontrez vos hôtes avant le départ), les numéros utiles et les informations touristiques du coin en français et anglais. Donnez un contact de référence (amis, famille), proche de votre domicile, que vos hôtes pourront joindre en cas de problème.

Marianne Morizot

 

Règle numéro 4 : informer son assureur une fois l’échange conclu.

Conformément à l’adage « mieux vaut prévenir que guérir », contactez votre police d’assurance pour l’informer de votre échange de maison. Vous éviterez ainsi bien des tracas en cas de cambriolage, incendie…

Enfin, soyez rassurés : dans la plupart des cas, les échanges de maisons se passent bien

L’échange de maisons, testé et approuvé par Marianne : suivez ses aventures en Australie

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 Comments

  1. Posted 24 janvier 2013 at 21 h 11 min | Permalink

    Hi Marianne,

    Je viens de lire ton article et je dois dire qu’il m’a pas mal éclairé. J’ai déjà testé de nombreux concepts pour voyager simple, ludique et surtout pas cher comme le couchsurfing ou autre et depuis quelques années je songe à l’échange de maison.

    Quel est la précaution la plus importante à prendre lors d’un échange de maison pour quelques semaines et surtout pour ne pas se faire avoir ?

    @ bientôt,

    Kamal Le Marocain

  2. Posted 28 janvier 2013 at 22 h 01 min | Permalink

    La règle la plus importante est de se mettre d’accord sur les règles de vie dans la maison et le ménage. Après mieux vaut avoir une pièce fermée où entreposer ses effets personnels ou objets de valeur.

  3. Posted 3 juillet 2014 at 10 h 11 min | Permalink

    @ Marianne,
    C’est un concept que je connaissais mais j’avais tout de même pas mal d’hésitation à faire venir des personnes inconnues chez moi ! Mais cet article me fait réfléchir, je pense que comme vous l’avez mentionné, il faut avoir une ligne de conduite où on réfléchit à son projet et où on met en place un ensemble de règles à respecter. Avez-vous déjà essayé l’aventure?

  4. Posted 13 juillet 2014 at 9 h 22 min | Permalink

    @Nathalie, oui j’ai testé et approuvé l’échange de maison plusieurs fois en Australie !

2 Trackbacks

  1. By Location de vacances : gare aux arnaques ! on 23 mai 2013 at 8 h 16 min

    [...] quelques conseils pour éviter les pièges si vous envisagez de louer la maison de vos [...]

  2. By Se loger pas cher à Paris : les bons plans on 19 août 2013 at 13 h 01 min

    [...] rentabilisé), des sites spécialisés vous mettent en relation avec des particuliers souhaitant échanger leur maison. Avec un peu de chance, vous trouverez votre bonheur à Paris. Un concept ouvert à tous, mêmes [...]

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

MON PLAN DE VOYAGE

0

endroits ajoutés à

comment faire?