Filed under Pratique
No Gravatar

Votre sac ou votre valise, c’est avant tout ce qui vous désigne aux yeux de tous comme une personne qui voyage.

D’une façon générale, aucune technique ne permet d’éviter à coup sûr le risque de vol. Par contre, les techniques suivantes, et c’est leur but, peuvent faire en sorte de décourager le voleur. Celui-ci, préférant toujours le plus facile et le moins risqué, optera alors pour le sac voisin.

  

1. Marquer ses bagages.

De nos jours, beaucoup de sacs ou de valises sont identiques. Aussi, une méprise est toujours possible, que cela soit en sortant les bagages de la soute d’un bus ou sur la zone de réception des bagages à l’arrivée d’un vol.

Aussi, attachez à votre sac une étiquette avec vos noms, adresse et contacts. Vous pouvez aussi « marquer » votre sac avec une petite peluche, une image ou un autre signe distinctif.

Pour les portes-étiquette, préférez les modèles robustes et discrets.

 

 2. Objets de valeur

Toujours faire en sorte que ce qui a le plus de valeur soit le plus inaccessible pour le voleur dans votre sac. Si vous utilisez un sac à dos, ne mettez pas des objets de valeur à portée de main, dans une poche latérale par exemple. Il n’est pas rare ainsi que des objets disparaissent après un séjour sur le toit d’un bus.

  

 3. Discrétion.

Plus votre sac est petit, sans signes distinctifs et paraît bon marché, moins vous susciterez les convoitises. Votre sac est vieux et il n’est pas en parfait état ? Tant mieux !

Évitez de coudre les drapeaux des pays visités sur votre sac. C’est certes sympa, mais dans le style « regardez, je suis un touriste », il n’y a pas mieux ! Mettez-vous à la place d’un voleur. Entre plusieurs sacs, n’allez-vous pas être attiré en premier par un sac comme celui-ci, montrant que son propriétaire est un touriste étranger ? 

Certains voyageurs utilisent un vaste sac en toile renfermant leur sac. Deux avantages : discrétion et protection contre la pluie. La plupart des modèles de sac à dos possèdent un sac de protection intégré au sac.

 4. Accessibilité, protection

L’idéal pour un voyage c’est le sac à dos valise. Malgré son prix plus élevé, c’est un bon investissement.

Il conjugue le meilleur des deux systèmes : le côté pratique du sac backpack pour marcher et le côté sécurité de la valise avec une simple ouverture que l’on peut ainsi cadenasser facilement.

Pour les petits sacs à dos, évitez les sacs en bandoulière : très tentant pour les vols à l’arraché.

En Amérique du Sud notamment, vous rencontrerez peut-être des voyageurs pourvus de sacs entourés d’une gaine en fil de fer. Ce système a pour but de rendre plus difficile le vol par lacération.

Je suis un peu sceptique sur l’efficacité de ce système. Tout du moins, je me demande dans quelle mesure ce procédé n’est pas « too much ».

 Pour ceux qui ont des valises, il peut être utile d’ajouter une sangle bagage à combinaison chiffrée. Ainsi, votre valise sera davantage protégée contre les intrusions accidentelles et volontaires.

5. Cadenas et chaînes

Une chaîne peut aussi être utile dans les transports en bus ou en train, notamment lors des voyages de nuit. Il suffit de l’attacher à un pilier ou à une poutre métallique de la soute du bus.

Plus simple, il existe un système qui permet de bloquer simplement le zip des sacs. Un ingénieux petit objet en métal permet de relier deux zips ensembles et ainsi empêcher l’ouverture du sac.

 D’autres conseils à partager ?

Suivez Fabrice sur ses blogs Instinct Voyageur et Prendre l’avion !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

One Trackback

  1. By Cadeaux de Noël spécial voyage on 17 décembre 2013 at 13 h 51 min

    […] hantise du surpoids… et des dépenses supplémentaires à l’aéroport. Grâce à ce mini pèse-bagage avec écran LCD, vous connaîtrez le poids de votre valise jusqu’à 35 kg. Désormais, vous […]

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

MON PLAN DE VOYAGE

0

endroits ajoutés à

comment faire?