Filed under Bons plans voyage, Insolite
No Gravatar

En Nouvelle-Calédonie, l’accueil en tribu kanak est ce que la chambre et table d’hôtes est à la métropole : l’occasion de partager un moment convivial (et gourmand) avec les gens du cru. Devenu très populaire, ce mode d’hébergement offre aussi l’opportunité de s’initier à des activités locales, proposées par votre hôte. J’ai testé pour vous une nuit dans la tribu de Tendo, à Hienghene…

Si vous vous intéressez un tantinet à la culture kanak, une nuit en tribu est une étape obligée en terre calédonienne. Une expérience qui vous plongera au cœur de ce peuple d’outre-mer. Mais avant de vous rendre chez votre hôte, vous devrez acheter des provisions à offrir lors du geste de la coutume. En réalité, il s’agit d’une tradition consistant à remettre quelques produits (nourriture, alcool, tissu…) en guise de remerciement. La coutume s’effectue dans les minutes de votre arrivée, après les salutations d’usage.

Ne voulant pas rester sur une première expérience ratée chez Martial, je me suis rendue dans la tribu de Tendo, dans les montagnes de Hienghene, à 1 heure du centre-ville. Malgré quelques frayeurs sur la route boueuse, j’arrive sans encombre chez Alice.

Faré d’Alice, tribu de Tendo à Hienghene - Marianne Morizot

Douce et souriante, elle me montre sans tarder son faré (habitation typique rectangulaire) et s’excuse de n’avoir que de l’eau froide. Ma chambre est simple, mais propre.

Après une petite balade dans les environs, Alice vient me chercher pour le dîner avec une lampe torche à la main. Elle me guide jusqu’à sa maison. A côté de la case se tient une salle dans laquelle nous pénétrons. La table est dressée avec un joli bouquet de fleurs.

Au menu de ce soir, jus de pommes lianes (les fameux fruits de la passion) et soupe de pâtes aux herbes en entrée. Crevettes à l’ail, accompagnées de riz et d’igname (la pomme de terre locale) en plat principal.

 

Dîner chez Alice, Hienghene- Nouvelle-Calédonie, Marianne Morizot

Pour le dessert, la maîtresse de maison a préparé une belle assiette composée de bananes, ananas et de noix de coco fraîchement râpée.

Le dîner est un vrai régal ! Au cours du repas, Alice s’assoit à la table et prend le temps d’expliquer les traditions kanak. Cette jeune maman célibataire accueille des touristes depuis plus de 10 ans avec toujours la même ferveur, comme en atteste son livre d’or. Elle répond à chacune de mes questions avec le sourire. De temps en temps, j’aperçois sa maman apporter un plat.

Le ventre bien rempli, je repars avec une lampe torche pour me guider jusqu’à ma chambre. A peine me suis-je glissé dans les draps, sous deux couvertures moelleuses, que je tombe dans les bras de Morphée.

Le lendemain matin, vers 8h, je retrouve le chemin de la case pour le petit-déjeuner. Jus de pommes lianes, lait en poudre, chocolat, café, thé, bananes et beignets « maison ». Encore un repas de prince ! Après avoir écrit un mot dans son cahier, c’est avec un pincement au cœur que je quitte Alice.

 

Alice, tribu de Tendo, Hienghene, Nouvelle-Calédonie – Marianne Morizot

 

Dernier tour dans la tribu de Tendo pour visiter l’église et la salle des fêtes, puis je redescends vers la ville de Hienghene.

Mon seul regret : ne pas avoir pu rester plus longtemps pour partager des activités avec Alice. Ce sera pour la prochaine fois…

 

L’accueil en tribu : côté pratique
Si vous n’avez pas d’adresse ou de recommandation pour passer une nuit en tribu, n’hésitez pas à vous adresser à un office de tourisme, quelques jours avant votre arrivée. Il pourra ainsi vous proposer un accueil en tribu en fonction du nombre de personnes et de votre mode de transport (4X4 ou voiture). Dans tous les cas, il est indispensable de réserver à l’avance. En effet, la famille qui vous accueille dispose rarement plus de 2 chambres. Côté confort, vous aurez peu de chance d’avoir de l’eau chaude.
Si votre planning le permet, préférez un séjour de 2 nuits pour une découverte approfondie de la culture kanak. Durant la journée, votre hôte vous proposera de participer à des activités typiques (chasse, pêche, récolte, tressage de paniers…).

Enfin, comptez environ 3000 francs pacifiques par personne pour une nuit en tribu, comprenant le dîner, le logement et le petit-déjeuner.

 

Retrouvez les aventures de Marianne en Australie sur son blog…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

One Trackback

  1. […] nord de Grande Terre. 2) Hienghène Un des fiefs de la culture kanak. Expérience incontournable : l’accueil en tribu, comprenez la nuit chez l’habitant. Coup de cœur pour « Chez Alice » dans les […]

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

MON PLAN DE VOYAGE

0

endroits ajoutés à

comment faire?