Filed under Divers, Pratique
No Gravatar

Que le trekking soit un simple loisir de temps en temps ou une véritable passion, il requiert un minimum de préparation. Avant de partir en montagne ou dans le désert, encore faut-il se poser les bonnes questions.

 

Trek sur le Rinjani, Lombock - Marianne Morizot

Trek sur le Rinjani, Lombock – Marianne Morizot

 

Préparation générale avant le trekking

Il est essentiel de se renseigner sur un certain nombre de facteurs, parmi lesquels : le nombre de km ou le temps de marche quotidien, le dénivelé et le volume d’affaires à porter. En effet, il est indispensable de savoir avant qui va porter votre gros sac à dos : vous ou un porteur ?
Pour les trekkeurs débutants, il faut bien sûr commencer par des courts séjours.
Autre paramètre important : la météo pour prévoir l’équipement adéquat.
A l’étranger, renseignez-vous bien sur le personnel encadrant si vous partez en groupe. Combien de personnes au maximum sont prévues dans le groupe pour combien de guides (et éventuellement de porteurs) ?
Pour éviter de prendre des affaires inutiles, assurez-vous du mode de couchage (tente ou gîte) et de la présence ou non de douche ou source d’eau pour se laver.

 

Préparation physique avant le trekking
Il est bien sûr recommandé de pratiquer régulièrement la randonnée avant de se lancer dans un trek. Pour les débutants, préférez un séjour où vous n’aurez à porter que vos affaires de la journée. Entraînez-vous plusieurs semaines avant sur des distances équivalentes à ce que vous allez faire. Si vous envisagez un séjour en haute altitude, ne négligez pas les exercices cardio pour la respiration.
Par contre, évitez de vous lancer dans une grosse marche la veille du début du trekking. Mieux vaut être en pleine forme pour commencer ! Une bonne nuit de sommeil dans un lit confortable est fortement recommandée.

 
Nuit au pied du Rinjani, Lombock - Marianne Morizot

Nuit au pied du Rinjani, Lombock – Marianne Morizot

 

Le matériel spécial trek

La base du trekking est bien sûr des bonnes chaussures de marche avec des chaussettes respirantes et les pansements qui vont avec ! On ne met jamais de nouvelles chaussures pour démarrer un trek. Et si on est sensible aux ampoules, on met en prévention du « double peau ». Une fois que les ampoules sont sorties, on les perce, puis on met de l’éosine et une bande pour éviter les frottements.

Certain(e)s ne jurent que par les bâtons de randonnée. A tester ! Rassurez-vous les modèles télescopiques permettent de les glisser facilement dans un sac.

Dans son sac à dos, on n’oublie pas une trousse de secours (avec des anti-inflammatoires pour les courbatures), une couverture de survie, une gourde (le modèle avec tuyau est à éviter), des barres de céréales et des jumelles.

Côté vêtements, les tee-shirts en bambou ou en mérinos sont particulièrement recommandés par les pros. Ces matières respirantes et naturelles ont aussi l’avantage de sécher naturellement. Une ou deux polaires sont indispensables ainsi qu’un coupe-vent et un poncho. N’oubliez pas non plus un petit foulard, ainsi que les basiques chapeau-lunettes-crème solaire pour se protéger du soleil. Une paire de gants, même en été, pourra s’avérer utile.

Les pantalons transformables en short sont un bon investissement si vous pratiquez régulièrement la randonnée ou le trek.

Si vous dormez sous tente et en altitude, le must est le duvet en plumes. Sinon, choisissez un sac de couchage adapté avec un sac à viande en soie et coton pour gagner quelques degrés (vous sentirez la différence).

Question hygiène, préférez les produits biodégradables, en particulier les lingettes si vous ne disposez pas d’un coin toilette pendant le trekking. Lire mon article : Belle en voyage.

Dernier conseil : mettez toutes vos affaires dans un sac étanche (type gros sac poubelle) à l’intérieur de votre gros sac à dos pour les protéger de l’humidité.

Bon trek !

Retrouvez Marianne sur son blog : les aventures de Marianne en Australie et ailleurs…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

One Trackback

  1. […] est désormais un incontournable. Hors des sentiers battus, Natural Focus propose un éco-trek de 2 jours, au départ de Chiang Rai, dans le Lahu village préservé du tourisme de […]

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

MON PLAN DE VOYAGE

0

endroits ajoutés à

comment faire?