0

Retour à Mopti

Filed under Région à découvrir, Ville à découvrir
No Gravatar

Depuis le coup d’Etat de mars 2012, la progression des islamistes au nord du Mali et l’intervention militaire française en janvier 2013, le tourisme à Mopti est devenu quasiment inexistant.

Souhaitons que le calme revenu, la ville retrouvera son activité coutumière rapidement et le climat de tolérance entre des populations d’ethnies diverses qui la caractérisent.

Souvenirs

Pourtant, ce port au bord du fleuve Niger, que l’on appelle ici « Joliba », et de son affluent, le Bani, était l’une des principales destinations touristiques du Mali, au centre du pays, à 700 km de Bamako et aux portes du pays Dogon.

Principal attrait de cette petite ville de 120 000 habitants : son activité commerciale intense qui en fait un carrefour de populations, Bozos et Songhaïs principalement, mais aussi Peuls, Dogons, Touaregs…  Son port fluvial est l’un des plus importants du pays, il abrite des chantiers navals de construction de pirogues et de pinasses.

En savoir plus »

0

Valparaiso, ambiance bout du monde !

Filed under Ville à découvrir
No Gravatar

Beaucoup de voyageurs sont tombés sous le charme de ce port du Chili. Rien d’étonnant à cela. Valparaiso, c’est une ambiance et une situation unique.

Des collines et des couleurs

C’est sans doute la ville la plus connue du Chili, et un nom qui fait immédiatement rêver le voyageur ; au bord du Pacifique, à 100 km au nord-ouest de Santiago, Valparaiso, où siège le Parlement, a vu naître nombre de personnalités chiliennes, de Salvador Allende à Pinochet. Elle est aujourd’hui à la fois l’une des villes les plus pauvres du pays, et une de celles qui attirent le plus de touristes.

En savoir plus »

0

Cluj-Napoca, la belle de Transylvanie

Filed under Ville à découvrir
No Gravatar

Voilà une ville de Roumanie que je connais bien. Au centre d’une belle région, la Transylvanie, Cluj-Napoca est un centre urbain agréable à découvrir.

Une ville romaine

Située au nord-ouest de la Roumanie, à un peu plus de 400km de Bucarest, Cluj-Napoca est la troisième ville du pays par sa population (plus de 300 000 habitants), c’est avant tout un centre culturel et universitaire important, qui en fait une ville extrêmement vivante et active (et aussi l’une des villes roumaines où le niveau de vie – et donc les prix – est le plus élevé). Mais elle abrite un riche patrimoine architectural, et un réseau de transports qui en fait un point de départ parfait pour découvrir cette région.

Le nom actuel de la ville ne date que de 1974, où Napoca a été ajouté à Cluj, par Ceaucescu. Cluj est au pied des monts Aspuseni, bien exposée sur les versants sud de plusieurs collines, et traversée par la rivière Somesul Mic, et plusieurs de ses affluents, formant de petits lacs dans la ville. Son origine remonte à l’Antiquité, d’abord occupée par des populations celtes le nom Napoca date de cette époque), puis romaines, elle est ensuite, à partir de 895, sous influence magyar.

En savoir plus »

2

Santiago du Chili

Filed under Pays à découvrir, Ville à découvrir
No Gravatar

Le Chili est un de mes pays préférés en Amérique du Sud. Montagnes, lacs, déserts attirent chaque année nombre de voyageurs. Mais quid de sa capitale, Santiago ? 

Une ville moderne

La capitale chilienne, située à peu près au centre du pays, entourée de montagnes, abrite environ un tiers de la population du Chili, soit plus de 7 millions d’habitants. Souvent délaissée par les voyageurs, elle mérite pourtant qu’on s’y attarde un peu. Il ne faut pas s’attendre à trouver à Santiago de nombreux monuments anciens : la ville a été à plusieurs reprises détruite et reconstruite au fil des tremblements de terre.

Pour juger de l’ampleur de la ville (elle s’étend sur près de 35 km sur 40), empruntez l’un des funiculaires qui vous conduira au sommet de l’une des collines dominant la cité. Toutefois, la plupart des lieux touristiques sont concentrés dans le centre historique et dans les quartiers chics de Providencia et Las Condes.

En savoir plus »

0

Où trouver du wifi gratuit ?

Filed under Pratique
No Gravatar

Voyageurs, nous sommes de plus en plus connectés. Pour le meilleur ou pour le pire…

Les smartphones, tablettes et autres netbooks nous permettent de plus en plus facilement d’être connectés en permanence. 

Ces dernières années, le wifi s’est généralisé un peu partout. Il est même possible de le trouver dans les hôtels bon marché. Bref, il est facile de rester connecté.

Pour autant, en dehors des hôtels, des restaurants et des cafés, il n’est pas évident de trouver une connexion gratuite. 

Voici une liste de lieux où vous pourrez surfer gratuitement !

Les bibliothèques

Elles ont souvent un accès wifi gratuit. Exemple : la National Library de New York qui possède même une salle dédiée à cela !

http://www.flickr.com/photos/michperu/3670562025/sizes/m/in/photostream/

En savoir plus »

0

A la découverte de Dakar

Filed under Ville à découvrir
No Gravatar

Si Dakar est la porte d’entrée du Sénégal pour des millions de voyageurs, peu s’y attardent.

Les voyageurs préfèrent partir directement vers la Casamance ou sur l’île de Gorée, toute proche et au charme quasiment méditerranéen, mais connue avant tout pour avoir été pendant des siècles le point de départ de la traite négrière vers les Amériques, et qui est aujourd’hui un lieu de mémoire de l’esclavage. 

Une ville grouillante de vie

Ici, pas ou peu d’architecture ancienne, Dakar est une ville récente, bruyante, grouillante de vie et d’agitation, aux problèmes de transports endémiques, où vivent 2,5 millions d’habitants. Mais ce n’est pas pour cela qu’elle ne mérite pas qu’on lui accorde quelque temps à la parcourir en flânant. Parce que c’est ici que se concentre la vie politique, administrative, économique, culturelle, artistique du Sénégal, dont elle est la capitale depuis 1958. 

En savoir plus »

0

De Cali à Buenaventura…

Filed under Région à découvrir
No Gravatar

Trois heures de bus séparent Cali, la grande ville du sud de la Colombie, de Buenaventura sur la côte Pacifique. Récit. 

San Cipriano

Ce petit village à tout du petit coin de paradis ! Logé le long d’une rivière, à l’écart de l’axe Cali-Buenaventura, San Cipriano est devenu un lieu prisé des Colombiens depuis peu de temps.

D’ailleurs, vous y croiserez surtout des touristes locaux, en petit nombre.

L’intérêt principal du lieu, c’est en fait le trajet pour s’y rendre. Ou plutôt le moyen de locomotion que les habitants utilisent pour se rendre vers ce village isolé. Ils utilisent une brujita ! 

Sous ce nom étrange se cache une moto montée sur des rails ! Une plateforme montée sur un essieu, une moto dont la roue entraine le tout, et voilà ! La brujita avale les kilomètres de rails en toute quiétude ! Vous passerez par la jungle, des tunnels, des champs de bananiers pour finalement arriver à l’entrée du village, sept kilomètres plus loin !

En savoir plus »

0

Arequipa, sud Pérou

Filed under Ville à découvrir
No Gravatar

Arequipa est une ville agréable au sud du Pérou. Sur la route du lac Titicacas, c’est une halte intéressante : volcans, canyon, culture, Arequipa a de quoi surprendre !

Arequipa, tout au sud du Pérou, à plus de 1000 km de Lima, est la deuxième ville du pays, un centre économique et culturel important. Sa situation géographique est spectaculaire, à 2300 m d’altitude, au pied d’un ensemble de volcans, dont le Misti et le Chachani, culminant à 5800 et 6000m. Ses bâtiments en sillar, une pierre volcanique, lui ont valu le surnom de « ville blanche », impression renforcée par le ciel presque toujours bleu. 

Bâtie sur un site occupé successivement par les Aymara, les Quechua et les Incas, la ville actuelle est fondée par les Espagnols en 1540. Son nom a deux origines possibles : soit l’aymara « près de la montagne », soit le quechua « Ari, quepay » ou « Ici, vous restez ». C’est aujourd’hui une ville qui a conservé beaucoup de monuments de sa période coloniale, qui témoignent encore de la richesse de la cité, un temps la plus peuplée du Pérou.

 

En savoir plus »

1

Les moments de vulnérabilité du voyageur

Filed under Pratique
No Gravatar

Il existe des instants où le voyageur est dans un état de vulnérabilité plus important que d’autres. Cela se voit et certains en profitent. Escrocs et autres sont de fins psychologues.

 1.      L’arrivée et les moments de vulnérabilité

Foule, nouvelle langue, chaleur, fatigue du voyage, environnement inconnu, tous ces facteurs font que vos sens sont moins efficaces et votre bon sens endormi.

Ce moment de flottement peut durer quelques heures. Vous êtes alors une cible plus facile.

Règles :

Lors de l’arrivée dans un nouvel environnement, adaptez une attitude plus conservatrice. Pour être plus clair, durcissez – dans un premier temps du moins – vos règles de sécurité et votre vigilance.

Ceux qui pratiquent la plongée sous-marine savent de quoi je parle. Une des règles en effet de cette activité est de toujours adopter l’attitude la plus conservatrice pour plus de sécurité.

Faites la même chose lors de l’arrivée dans un nouvel environnement : élevez votre niveau de sécurité.

http://www.flickr.com/photos/jeanlouis_zimmermann/5408426571/sizes/m/in/photostream/

 

En savoir plus »

0

Les sites à ne pas rater dans la Vallée sacrée des Incas !

Filed under Pays à découvrir
No Gravatar

Près de Cuzco, il n’y a pas que le Machu Picchu ! Si la grande partie des touristes ne visitent en somme que le mythique site du Pérou, la région de Cuzco présente d’autres sites d’intérêts !

Ces sites Incas sont tous facilement accessibles et ils ne nécessitent qu’une journée. Vous pouvez passer par des agences locales qui proposent des excursions à la journée ou sur plusieurs jours. Vous pouvez aussi tout à fait y aller par vous-même, cela vous reviendra moins cher !

Moray, un site unique du monde Inca !

Ce site incontournable est situé dans les montagnes au nord de Cuzco. Après trois heures de bus et 30 minutes de taxi, vous découvrirez un ensemble de terrasses disposées en cercles concentriques. Curieux.

Il faut savoir que Moray était une sorte de laboratoire qui permettait aux ingénieux agricoles de l’Empire de prévoir les récoltes selon les régions de l’Empire. Chaque terrasse représentait un micro climat d’une région de l’Empire. De plus, le lieu permettait de tester certaines plantes avant de les mettre en culture.

 

Rien que le paysage aux alentours vaut le voyage. C’est un festival de couleurs que la nature nous propose. Les teintes de verts des champs, le bleu du ciel et le blanc des sommets enneigés sont un merveilleux mélange pour les yeux.

Vous croiserez sur votre route de nombreux villageois et agriculteurs indiens. Vous verrez, leur bonne humeur est communicative !

En savoir plus »

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

MON PLAN DE VOYAGE

0

endroits ajoutés à

comment faire?